Accueil  |  Aide  |  Contact  |  Proposer un article
[Non enregistré - Connexion]
13 visiteur(s) et 0 inscrit(s) en ligne

Vus en croisière
Petites annonces

 Voiliers : ( 5 )
 Bateaux mot : ( 5 )
 Accastillage : ( 5 )
 Annexes : ( 1 )
 Motorisation : ( 1 )
 Electronique : ( )
 Voiles : ( 2 )
 Divers : ( 3 )
 Marinas : ( )
 Places de port : ( )
 Equipiers : ( 2 )

24 annonces disponibles

Photothèque
Réseaux sociaux
TW01081211.jpg

facebook.png

Infocapagde : Des nouvelles de Marie Alice

Rechercher dans Actualités

Get Adobe Flash player

Pour mémoire Richard Bessenay a quitté le Cap d'Agde à l'été 2013, nous le remercions de nous tenir au courant de ses navigations au long cours.

Marie Alice est un ketch Amel pour ceux qui ne connaissent pas Richard.

Bonne navigation, tu nous donnes toujours l'envie de partir...

Publié le : Mercredi 23 avril 2014
Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Infocapagde

Infocapagde : Départ Kruzenhstern

Rechercher dans Actualités

Get Adobe Flash player

Publié le : Mardi 22 avril 2014
Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Infocapagde

Revue Presse : Sept naufragés récupérés par les bénévoles de Valras

Rechercher dans Midi Libre
Le semi-rigide s’est retourné face à une vague déferlante en fin d’opération de secours.
(D.R.)

Midi Libre 21/04/2014

La vedette de la SNSM a été mobilisée une partie de la nuit de samedi dimanche.

Le Crossmed (Service de secours en mer basé à Toulon) a mobilisé samedi soir, vers 23 heures, les bénévoles de la vedette SNSM de Valras-Plage pour aller secourir un voilier échoué sur un banc de sable devant les plages de Sérignan.

Avec la nuit et la mer qui devenait forte, le secours s’annonçait long et difficile. C’était sans compter sur l’affolement des passagers qui voyaient la mer se dégrader et leur alcoolisation qui n’était pas négligeable.

Le propriétaire du bateau refuse de quitter le bord

Malgré tout, les membres de l’équipage ont réussi à amener à bord du voilier de quelque 14 mètres une remorque à l’aide du semi-rigide qui devait permettre à la vedette de tracter le bateau ensablé. Ce dernier était parti le matin même du Grau-d’Agde vers Valras où les passagers avaient passé la journée. Alors que la vedette avait du mal à dégager le voilier, depuis Toulon, il a été décidé de déposer tous les passagers sur la plage de Sérignan toute proche. Ce qui, selon les secouristes ne se fit pas sans difficultés. Le propriétaire du bateau refusant de quitter le bord.

Avec la diplomatie et le savoir faire qui caractérisent les sauveteurs en mer, le propriétaire, un Viassois, a fini par rejoindre sur la plage ses amis de Vias et un couple venu de Belgique.

Mais entre temps, la mer est devenue bien plus forte et, au moment de regagner la vedette, le pilote du semi-rigide, qui avait fait la navette entre le voilier et la plage, s’est fait littéralement renversé par une vague déferlante. Lui à la mer, le bateau retourné, cela s’annonçait mal. Au final, tout s’est bien terminé. À 2 heures du matin, le voilier était accroché au port de Valras et son propriétaire n’avait plus qu’à le récupérer.

J.-P. A.

Publié le : Mardi 22 avril 2014
Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Revue Presse

Infocapagde : Départ du Sedov

Rechercher dans Actualités

Get Adobe Flash player

Publié le : Mardi 22 avril 2014
Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Infocapagde

Revue Presse : Voiliers de tradition : quel avenir après l’Escale à Sète ?

Rechercher dans Midi Libre
Derrière chaque navire amarré ce week-end, le labeur de centaines de bénévoles suffira-t-il ?
(V. DAMOURETTE)

Midi Libre 20/04/2014

Les rassemblements de vieux gréements sont indispensables pour susciter l'intérêt du grand public mais ne suffiront pas à garantir la pérennité de la flotte.

Y pas à dire. Un vieux gréement, c’est beau. Et ça a une telle aura, avec ça. Côté imaginaire, tout le monde y trouve son compte. Enfants comme parents. La preuve encore samedi, pour le lancement de cette 3e édition d’Escale à Sète, qui s’est incontestablement hissée au rang de référence en tant que vitrine du patrimoine maritime.

Mais que trouve-t-on vraiment derrière la vitrine ? Donne-t-elle vraiment la mesure des efforts déployés pour que tel “pointu” languedocien, telle “catalane”, tel bateau bœuf ou autre tartane, retrouvent la mer ? Pas sûr.

Car si l’on excepte le train de vie princier des Sedov, Kruzenshtern, etc., “navires d’État”, la remise à flots de la plupart des bateaux qui ont mis ce week-end le cap sur Sète fut toujours un labeur de très longue haleine. Parsemé de satisfactions, certes, mais aussi de pas mal de galères.

L’avenir de ce patrimoine maritime

Aussi une telle manifestation, si réussie soit-elle, pose également la question de l’avenir de ce patrimoine maritime. Lequel repose essentiellement sur un tissu d’associations aussi méritantes que disparates, qui peinent à joindre les deux bouts, à fédérer leurs efforts, à mutualiser les moyens...

"C’est bien simple, derrière chaque bateau à restaurer on trouve une association, résume Samuel Villevieille, chargé de mission patrimoine maritime au conseil général des Pyrénées Orientales, qui s’exprimait samedi au Café Saint-Clair. Sur le littoral roussillonais, il y en a au moins une par commune, jusqu’à quatre à Banyuls !" Sans compter celles de l’Aude, de l’Hérault, du Gard, etc. Associations qui, pour se connaître et échanger, travaillent néanmoins chacune dans leur coin. Peu de solutions, du reste, à cette déperdition d’énergie...

L'énergie des associations

En Catalogne espagnole, on semble avoir opté pour un réseau de musées : on en compte plus d’une dizaine. Intéressant, mais figé, de l’avis de beaucoup. En Languedoc-Roussillon, on notera entre autres le travail de l’association Voile latine de Sète et du bassin de Thau, les prouesses du charpentier de marine Yann Pajot, à Narbonne.

Mais aussi l’initiative du duo Martin-Luc Bonnardot / Samuel Villevieille. Financés par le Département (des P.-O.), la Région, l’Etat, ils ont créé, à Paulilles, un embryon de centre de ressources autour de la charpenterie marine et des navires de tradition. Là, sur la Côte Vermeille, dans une ancienne usine d’explosifs qu’ils ont baptisée L’Atelier des barques, ils sont aujourd’hui en mesure d’accueillir à la fois des jeunes en formation et des associations.

"La difficulté est parfois de trouver des chantiers où placer les jeunes en formation de CAP et BEP option charpenterie marine ou Bac pro de charpentier de marine, confie Samuel Villevieille. A Paulilles, nous leur fournissons les outils, le bateau et les conseils de notre charpentier (Martin-Luc Bonnardot, Ndlr)." Quant aux associations, elles peuvent loger là l’objet de tous leurs soins et le restaurer in situ en profitant de plusieurs avantages. Parmi ceux ci : les commandes groupées de bois à des fournisseurs.

Former les jeunes

Or, cette ébauche de pôle de compétences n’aura d’avenir que dans la mesure où les voiles latines en auront également. Et là, plusieurs pistes semblent ouvertes.

Car s’il apparaît nécessaire de former les jeunes aux savoirs nécessaires pour réparer ces navires, il faut ensuite les faire vivre, et naviguer. Une maîtrise dont disposent essentiellement de vieux passionnés, raison pour laquelle il apparaît essentiel à beaucoup d’envisager la catalane, le pointu, etc., dans leur aspect... sportif.

En somme, régater à leur bord pourrait permettre de les sauver, puisque pêcher avec est aujourd’hui inenvisageable. Mieux : certains ont choisi, comme cela fut fait à Palavas, de créer de toutes pièces des navires à voile latine un peu plus manœuvrants, en vue de relancer l’intérêt des voileux pour l’ensemble de ces bateaux.

Enfin, on note çà et là des initiatives originales, telle celle de L’Atelier des barques justement, qui a pour sa part voulu doubler la restauration du Libre-penseur, une catalane de 10,60 m, d’une expérimentation écolo : équipé d’un “pod” (petit moteur) électrique qui se glisse sous le bateau et qui se recharge via l’éolien ce navire plus que centenaire sera, sous voile comme au moteur, “zéro rejet”, et éventuellement recyclable. Dans un siècle.

PATRICE CASTAN

Publié le : Lundi 21 avril 2014
Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Revue Presse

CDPCA : Une délégation reçue à la mairie

Rechercher dans CDPCA

Le  07 avril 2014 une délégation du CDPCA a été reçue par Monsieur Laurent DUBOIS. Elle était mandatée pour obtenir tous les compte rendus des réunions de CLUPP et de Conseil portuaire de l'année 2013 ainsi que la liste des membres du CLUPP mise à jour au 1 er Janvier 2014.

Nous remercions Monsieur Dubois qui a accepté de nous recevoir. Il nous a remis les documents suivants :

  • CR de la réunion du Conseil portuaire du 22 janvier 2013
  • CR de la réunion du Conseil Portuaire du 21 mai 2013

Il nous a indiqué qu'il n'y avait pas de compte rendu de CLUPP en 2013 car cette réunion n'a pas eu lieu.

Concernant la liste des membres du CLUPP il a indiqué que la Sodeal ne lui avait pas communiquée.

Le CDPCA a renouvellé la demande de communication de cette liste et a fait remarquer qu'il devait être précisé le numéro de place de port correspondant.

Publié le : Dimanche 20 avril 2014
Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : CDPCA

Infocapagde : Escale à Sète et ses deux 4 mâts russes

Rechercher dans Actualités

Grandiose, nous faisons un bond en arrière fantastique en flanant sur les quais de Sète ce weekend. La météo s'annonce maussade mais ce n'est pas grave, le spectacle est au rendez-vous.

Reportage photographique

Publié le : Samedi 19 avril 2014
Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Infocapagde

Infocapagde : Escale à Sète 2014

Rechercher dans Actualités
Sedov et du Kruzenshtern croisant hier matin au large du Cap d'Agde
Publié le : Jeudi 17 avril 2014
Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Infocapagde

Infocapagde : Assemblée Générale de l'UNAN Golfe du Lion au Cap

Rechercher dans Actualités

Le CDPCA et sa Présidente Evelyne Portier a eu le plaisir de recevoir au Cap d'Agde l'assemblée générale de l'UNAN Golfe du Lion présidée par Jean-Yves Lecesne le 12 avril 2014.

Le Président Alain Garcia de l'UNAN France nous a fait une présentation remarquée sur les actions en cours au niveau national.

Nous avons noté qu'une action était en instruction concernant le dispositif de secours aux plaisanciers en difficulté sans que leurs vies ne soient en danger.

Le bureau de l'UNAN a été reconduit et de nombreuses informations ont été présentées à tous les représentants des associations de plaisanciers présents.

Une décision importante a été prise qui consiste à augmenter le nombre de réunion de l'ensemble des représentants d'associations. Rendez-vous a donc été pris pour une réunion au Cap d'Agde en octobre prochain sur proposition d'Evelyne Portier. Cette disposition limite les déplacements, puisque le Cap d'Agde se trouve à mi route pour ceux qui sont les plus éloignés.

Une réunion au centre nautique serait plus adaptée et valorisante pour notre station.

Pour mémoire, l'assemblée générale du CDPCA avait validé sa filiation à l'UNAN, elle est maintenant devenue une réalité.

Publié le : Mercredi 16 avril 2014
Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Infocapagde

Phares et balises : Avis de fin d'incident Marque de jour rétablie

Rechercher dans Phares et balises

Cet avis annule et remplace l'avis n°20140340046 du 13/04/2014 18:23

Département : HERAULT

Zone :Hérault

Le présent avis aux navigateurs concerne l(es) objet(s) nautique(s) suivant(s) : N°3400066

Nom : AGDE - BRESCOU - BOUEE DE L´ILOT BRESCOU

Position: 43°15,500' N, 3°30,106' E WGS 84

Classement : Local

Objet surveillé: non

N° livre des feux: 24230

Publié le : Mercredi 16 avril 2014
Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Phares et balises

Infocapagde : Le Sedov et le Kruzenshtern sont à quai

Rechercher dans Actualités

Get Adobe Flash player

Publié le : Mercredi 16 avril 2014
Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Infocapagde

Revue Presse : Les deux plus grands voiliers du monde font "Escale à Sète"

Rechercher dans Midi Libre
Etant donné le gabarit hors du commun des deux bateaux, 117 mètres de long pour le Sedov
contre 115 mètres pour le Kruzenshtern, les pilotes du port héraultais ont du faire preuve
de dextérité pour mettre à quai les deux "monstres". (VINCENT LACOUR)

Midi Libre 15/04/2014

Attendus dans le cadre de l'édition 2014 d'Escale à Sète, les deux quatre-mâts de la marine russe ont rejoint, mardi matin, le quai d'Alger devant un public venu en nombre.

Mardi en fin de matinée, le Sedov et le Kruzenshtern, les deux plus grands voiliers du monde, ont fait leur entrée dans le port de Sète (Hérault). Attendus dans le cadre de l'édition 2014 d'Escale à Sète, les deux quatre-mâts de la marine russe ont rejoint le quai d'Alger devant un public venu en nombre.

Preuve de dextérité

Etant donné le gabarit hors du commun des deux bateaux, 117 mètres de long pour le Sedov contre 115 mètres pour le Kruzenshtern, les pilotes du port héraultais ont du faire preuve de dextérité pour mettre à quai les deux "monstres". Un exploit quand on sait que le quai d'Alger ne mesure que quelques dizaines de mètres de plus que les embarcations russes l'une derrière l'autre.

Une mission primordiale

Pour vivre cette arrivée de l'intérieur, Midi Libre a accompagné Valérie Moens. Skipper professionnel, la jeune femme est aussi responsable de l'emplacement des bateaux pour Escale à Sète. Une mission primordiale car, du vendredi 18 au lundi 21 avril, ce ne sont pas moins de 100 navires traditionnels, "visitables" qui rejoindront les quais du cœur de ville.

VINCENT LACOUR

Publié le : Mercredi 16 avril 2014
Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Revue Presse

Revue Presse : Escale à Sète J-2 : l'organisateur, Wolfgang Idiri, veut mettre les gens de la mer en avant

Rechercher dans Midi Libre
Wolgang Idiri, le père d’un petit rendez-vous, en 2010
dont l’attractivité a depuis dépassé toutes les espérances. (V.A.)

Midi Libre 13/04/2014

Mardi 15 avril débute la troisième édition d'Escale à Sète. 120 bateaux, des dizaines de groupes de musiciens, des animations tous azimuts... Le point avec le président de l'association organisatrice.

Midi Libre : A deux jours de l’ouverture de la troisième édition d’Escale à Sète, on a vraiment l’impression que le premier rendez-vous, en 2010, n’était qu’un brouillon. Est-ce votre avis ?

Wolfgang Idiri : La première édition a été très importante car elle a permis de mettre la manifestation sur les rails. Et ce que l’on s’attache à générer, c’est l’état d’esprit qui était le nôtre dans cette ambiance de 2010 : celle d’une équipe enthousiaste, associative, attachée à la simplicité. Avec ce désir de mettre en avant les gens de mer devant tout le reste. Aujourd’hui, l’enjeu est de respecter cette ambition-là. De conserver l’authenticité.

ML : Quels sont les garde-fous pour ne pas dévier de cette philosophie ?

W.I. : Escale à Sète, c’est une association d’associations et de bénévoles. Personne ne touche le moindre euro. Tout est désintéressé. Et l’équipe est composée “d’ayatollahs” de la culture et de la tradition maritime : les Annick Artaud, Pierre Sadde, Raymond Dublanc, André Aversa, Valérie Moens, Michèle Anton, Nicole Gendre, Bruno Derudder et Benjamin Ranc, pour ne citer qu’eux.

ML : Cet engagement a entraîné l’implication de nombreux partenaires, publics et privés. Comme cela se passe-t-il ?

W.I : Tout le monde nous fait confiance. Et nous aide. Comme l’État qui a déjà calé une réunion de débriefing, dès juin, pour préparer l’édition 2016. Aujourd’hui, tous les institutionnels sont dans la boucle. Et nous donnent un coup de main en fonction de leurs domaines de compétences. Je regrette seulement que Thau Agglo ne se soit pas positionné sur les transports, malgré les sollicitations de la préfecture.

On a donc financé l’arrivée de plusieurs bus spéciaux.

ML : Escale à Sète 2012 a rencontré un immense succès. Quelles leçons en avez-vous tiré ?

W.I : En 2010, nous avions 12 bateaux et environ 10 000 personnes sur le week-end. En 2012, 90 bateaux et environ 200 000 visiteurs. Là, nous présentons 120 bateaux et nous nous attendons à accueillir beaucoup de monde.

En 2012, tout le monde a été surpris. On a grandi très vite. Avec l’affluence, les visiteurs étaient un peu perdus. On a donc fait un très gros travail sur l’accueil, l’organisation et l’information du public. On a essayé de se “professionnaliser” au maximum en s’appuyant sur les services techniques et administratifs des institutions. Cela prend beaucoup d’energie mais c’est essentiel.

ML : En terme d’énergie, il faut aussi gérer tous les groupes de musique. C’est l’un des autres axes forts du festival...

W.I : Il y aura de très nombreux groupes du monde entier. Il se dit que nous serons le principal festival international de chants de marins. Il sera intéressant d’assister aux rencontres de ces divers horizons. Par exemple, les Bretons qui partaient à Terre-Neuve laissaient leurs familles pour six mois sans être sûrs de revenir vivants. Leurs chants sont beaucoup plus tristes que des textes d’autres contrées, où les marins partaient pour la journée.

ML : Quel est le budget d’Escale à Sète ?

W.I. : On en est à un peu plus de 400 000 €. Pour donner un ordre d’idée, le budget moyen des grands rendez-vous maritimes en France dépasse allègrement le million.

Notre budget est composé à 60 % d’apport privés. Sur ce volume, l’association fournit un tiers de la somme, issu du fruit de la location des divers stands des villages.

Les 40 % restants proviennent de la Région, du Département et de la Ville de Sète.

Recueilli par Philippe MALRIC

Publié le : Dimanche 13 avril 2014
Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Revue Presse

Infocapagde : Du mouvement à la Sodeal

Rechercher dans Actualités

Selon nos informations, un nouveau Président Directeur Général de la Sodeal sera désigné prochainement, ce soir au Conseil municipal de la ville d'Agde seront nommés de nouveaux administrateurs de la SEM.

Ce poste serait confié en conseil d'administration de la Sodeal en principe à un plaisancier expérimenté de l'équipe municipale nouvellement élue. Ce sera une sacrée rupture avec le passé.

Cette nouvelle devrait rassurer tous les plaisanciers de la station.

Les choses bougent, c'est une très bonne nouvelle et le dialogue devrait enfin pouvoir s'installer avec cette décision sage de Monsieur le Maire d'Agde.

Depuis de nombreuses années, nous avons dénoncé les mauvaises pratiques, on peut maintenant penser que les relations entre les plaisanciers et les autorités vont enfin se normaliser dans un développement harmonieux de nos ports, véritable poumon économique de la station.

 

Publié le : Vendredi 11 avril 2014
Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Infocapagde

CDPCA : Assemblée générale de l'UNAN GdL

Rechercher dans CDPCA

Le CDPCA qui rassemble tous les plaisanciers soucieux de défendre leurs intérêts auprès des instances portuaires agathoises, reçoit l'assemblée générale de l'UNAN GdL samedi 12 avril au Cap d'Agde.

On notera qu'elle sera présidée par le Président Jean-Yves Lecesne, plaisancier grand-mottois et que le Président de l'UNAN France Monsieur Alain Garcia devrait aussi y participer.

Publié le : Mercredi 09 avril 2014
Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : CDPCA

Infocapagde : Téléchargement de documents SHOM sur le site, le saviez-vous?

Rechercher dans Actualités

Tous les documents SHOM ci dessus sont téléchargeables dans la rubrique Documentation, dossier SHOM. Vous pouvez aussi y accéder en cliquant directement sur l'une des couvertures de la photo ci dessus.

Attention : en fonction de la qualité de votre connexion internet et de la taille du fichier chargé, cette opération peut prendre du temps.

Bonne découverte...

Publié le : Mercredi 19 mai 2010
Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Infocapagde

Infocapagde : Un artisan de qualité à votre disposition

Rechercher dans Actualités
infocapagde_1333623137.jpg infocapagde_1333623159.jpg
infocapagde_1333623172.jpg infocapagde_1333623188.jpg

L’atelier "Chris-Inox" Métallerie Soudure, est situé à Agde en ZAE des 7 Fonts.

Il propose à une clientèle de professionnels et de particuliers des prestations de qualité dans la soudure T.I.G. inox et aluminium.

De nombreux plaisanciers ont pu déjà apprécier les services de Raymond Pastor. N'hésitez pas à lui indiquer que vous avez eu ses coordonnées par Infocapagde.

Vous avez un projet qui réclame un travail sur mesure, Raymond sera à votre écoute pour vous le réaliser avec sérieux.

Le site Chris-Inox

Chrisinox est partenaire du site Infocapagde depuis 2012

Publié le : Mercredi 06 février 2013
Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Infocapagde

Infocapagde : Aménagement de la plage Richelieu

Rechercher dans Actualités
Le Lydia

Au lendemain des municipales qui ont permis aux agathois de réélire le maire sortant, Monsieur Gilles D'Ettore pour un troisième mandat consécutif, il faut maintenant parler du projet phare qui devrait donner un nouvel élan à la station dans les années à venir.

Inspiré par le succès du Lydia à Barcares, la plage Richelieu moins fréquentée que par le passé devrait retrouver un nouvel élan grâce à cette initiative prometteuse et créatrice d'emplois.

Un financement de 60 millions d'Euros avec le soutien des qataris serait sur le point d'être finalisé pour acquérir un paquebot ancien, le MS Melody. Le positionnement initial, coté zone naturiste n'ayant pas été retenu, le navire devrait être positionné près de la digue ouest du port pour bénéficier de la proximité des très importants parkings de la plage Richelieu.

Ce ne sera pas simple de réaliser la mise en place car il sera nécessaire de réaliser un chenal d'accès et d'échouage, ces opérations sont actuellement en phase d'études par les services techniques du port qui espèrent finaliser l'opération pour la fin de l'année 2014.

Des voix s'élèvent pour considérer que la phase de travaux devrait faire venir déjà de très nombreux touristes cet été, ce serait donc une bonne chose pour l'activité économique de la station.

Ce qui est toutefois très étonnant, c'est que le projet ne rencontre à priori d'opposition.

Et la loi littorale dans tout cela, qu'en pensent les protecteurs de l'environnement ?

A priori, on s'en accommodera dans l'indifférence générale de la population agathoise soucieuse à priori des retombées potentielles.

Publié le : Mardi 01 avril 2014
1 Commentaire | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Infocapagde

Revue Presse : L'association des ports de plaisance bretons demande à la FFPP de réorganiser sa gouvernance

Rechercher dans Le marin

Le marin 19/02/2014

La voie de la réconciliation est possible... mais si la fédération française des ports de plaisance (FFPP) change de goouvernance et de mode de fonctionnement. C'est en substance ce que vient de décider, le 18 février 2014, l’Association des Ports de Plaisance de Bretagne (APPB).

Celle-ci a réuni son conseil d’administration, dans la foulée de la décision qu'il venait de prendre, en décembre, de ne plus adhérer à la FFPP. Ce qui créait un nouveau schisme au sein de la FFPP, déjà privée d'une forte partie des ports de plaisance du golfe de Gascogne.

Cette dissidence bretonne, voulue par le président Patrick Dubois, a entraîné la démission du secrétaire général, lequel estimait que même si l'on ne partage pas tout de la politique globale de la FFPP, mieux vaut y influer de l'intérieur que de pratiquer la chaise vide.

Quoi qu'il en soit, le conseil d’administration a procédé à une élection pour compléter son bureau : Jean-Michel Gaigné, secrétaire général démissionnaire a été remplacé par Brieuc Morin, directeur des ports de la Sellor ; Gilles Déclochez, maire de Perros Guirec, déjà vice-président de l’APPB pour les Côtes-d'Armor, a été élu au poste de secrétaire général adjoint ; François Corre, directeur des Marinas de Brest a été élu vice-président pour le Finistère.

Par ailleurs, selon un communiqué de presse, les administrateurs ont précisé les orientations du plan d’actions 2014 élaboré au bénéfice des ports adhérents. « La non adhésion à la FFPP n’aura pas d’incidence sur les services rendus aux ports bretons. L’APPB a fait la preuve qu'elle pouvait, au plan régional, développer les activités pertinentes attendues par ses adhérents », a précisé Patrick Dubois, président de l’APPB.

« Je souhaite que la FFPP puisse rapidement travailler à la réorganisation de sa gouvernance et de son fonctionnement afin de retrouver le lien avec l’APPB », indique le Président.

Publié le : Lundi 17 mars 2014
Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Revue Presse

Infocapagde : Des nouvelles de Jeminy

Rechercher dans Actualités

Retour gagnant pour « Jeminy » le Dufour 36 Performance qui remporte la régate Natura 2000 devant 32 bateaux.

L’objectif de la saison 2014 est le championnat offshore IRC de Méditerranée qui comprend les 100 milles de Port Grimaud, la Giraglia Rolex Cup, Palerme-Monaco, et le tour de Corse.

Publié le : Mardi 11 mars 2014
Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Infocapagde
Lever Soleil : 06:52
Coucher Soleil : 20:36
Faire un Don
Vous aimez le site et désirez le soutenir financièrement.
Infosondage
Création d'une Fédération des plaisanciers, vous êtes...
 Pour
 Contre
 Pas d'avis

  Results, Résultats

  • Votes : 226
  • Commentaire(s) : 5
Grande Enquête

Cliquer sur l'image pour visualiser les résultats.
Traduction
Les bateaux du Cap
Get Adobe Flash player

Vidéothèque | RSS icon
Ephemerides
Jeu 24 Avril...

Inforigolo
Trois marmites : grande fête , trois femmes : tempête.
Photos du passé


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouvelles du site.