SNSM : SNSM sur RMC découverte

 SNSM01140717.jpg

La chaîne célèbre le cinquantenaire de la SNSM avec la diffusion d’une série documentaire en six épisodes de 45 minutes chacun.

Pour le cinquantenaire de la création de la Société nationale des sauveteurs en mer (SNSM), RMC Découverte diffuse une série de six reportages consacrés au travail des bénévoles de cette association. Dans les accidents, les tempêtes ou en cas d’assistance, les caméras suivent au plus près leur action.

Ils sont 7 000 bénévoles à opérer dans les 219 stations de sauvetage de la France métropolitaine et d’outre-mer. En tout, 19 000 km de côtes, sur lesquels les secouristes interviennent gratuitement sept jours sur sept et vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Ils passent même un contrat avec chaque sinistré, selon lequel ils s’engagent à sauver le matériel le plus possible.

«La mer est un milieu complexe et dangereux. Pour être sauveteur, il faut avoir la passion d’aider les autres, déclare Jean-Pierre Boyer, canotier à la Station SNSM du Cap d’Agde. Dès qu’on est au large, on perd ses repères, et on a du mal à évaluer les distances. Sans position précise d’un requérant [nom donné à une personne qui fait appel aux secours, ndr], les recherches prennent du temps.» On le voit lorsque les sauveteurs, alertés par le Cross (centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage), partent à la recherche d’un homme âgé, seul à bord de son voilier, au large du cap d’Agde. Il est à la dérive, en hypothermie, et ne sait plus indiquer sa position. Trompés par ses fausses indications, les sauveteurs perdent une heure en recherche et décident d’envoyer un hélicoptère, qui repère le bateau. Il est moins une. «Un peu plus, et nous aurions eu des complications médicales plus graves», explique Régis, le patron de la vedette de secours.

Les héros de cette série s’appellent Régis, René ou Serge... Ils sont canotiers, nageurs de bord, patrons ou plongeurs. Avec les caméras Go Pro fixées à leur casque, ils nous entraînent au plus près de leur activité.Un travail «ordinaire» pour ces secouristes, qui sauvent plus de 7 000 personnes par an.

Vous pouvez découvrir tout les épisodes de la série en cliquant sur les différant liens ci-dessous :

Vacanciers en péril

Vents Violents

Pronostic vital engagé

Marées dangereuses

Mer déchainée

Tempêtes mortelles

Ils sont également disponible dans les rubriques « REPLAY » de vos box télé internet sur RMC Découverte.

Bon visionnage !

Teddy PERRIN
Chargé de COM pour la station SNSM du Cap d’Agde

Publié le : Samedi 15 juillet 2017

Phares et balises : Avis de fin d'incident balise rétablie a sa position initiale

Cet avis annule et remplace l'avis n°20170340033 du 07/04/2017 08:28

Département : HERAULT
Zone :Port de Sète et bassin de Thau

Le présent avis aux navigateurs concerne l(es) objet(s) nautique(s) suivant(s) : N°3400341

Nom : SETE - ABORD DE SETE - BOUEE PROVISOIRE n°5 DE L 'ATTENUATEUR DE HOULE

Position: 43°22,825' N, 3°38,695' E WGS 84
Classement : Local
Objet surveillé: non

Publié le : Jeudi 06 juillet 2017

Infocapagde : Comité de pilotage de l'aire marine protégée agathoise

DGR01060717.jpg

Belle affluence pour cette réunion annuelle de notre COPIL du site Natura 2000 Posidonies du Cap d'Agde, présidée par le Commissaire général de la marine, Thierry Duchesne, adjoint au préfet maritime de Méditerranée. Une assemblée accueillie par le maire d'Agde, Gilles D'Ettore, et toute l'équipe permanente et saisonnière du directeur du milieu marin de la ville, Renaud Dupuy de la Grandrive, qui a salué ce travail collectif.

Quasiment tous les représentants des acteurs maritimes membres du Copil étaient là, associatifs comme institutionnels, et ont ainsi participé aux presque 3 heures de présentation et discussions sur le bilan des 10 ans du 1er plan de gestion et sa suite mais surtout sur les actions 2017 et 2018 à venir.

Un programme ambitieux financé par le ministère de l'écologie, l'Agence de l'eau, la ville d'Agde et bientôt d'autres partenaires régionaux et européens, couvrant toutes les facettes de la gestion d'une aire marine protégée: connaissance et suivis scientifiques rigoureux, actions de gestion concrètes (restauration écologique, microrécifs artificiels, mouillages écologiques, projet de réserve marine /cantonnement...), sensibilisation / information du public et communication bien sûr. Le tout dans la concertation, « marque de fabrique » de la gestion de ce site de 6152 hectares étudié depuis plus de 20 ans.

Une sortie en mer et sur Brescou a été organisée le matin pour faire découvrir notre site marin et nos activités au Commissaire qui ne connaissait pas encore notre territoire.

D’autres opérations en mer sont programmées d’ici la fin de l’année pour mettre en œuvre des actions pilotes dont nous aurons la confirmation cet été.

Renaud Dupuy de la Grandrive
Directeur du milieu marin de la ville d’Agde et de l’AMP de la côte agathoise

Publié le : Jeudi 06 juillet 2017

Le saviez-vous? : Appel d'urgence

14193_vignettesTwitter_880x440_numero196+VHFcanal16.png

Appeler le 196 c’est l’assurance d’être en contact avec des professionnels du sauvetage en mer capables de répondre efficacement à une demande de secours.

Attention : le 196 ne se substitue pas en mer à la VHF, prioritaire pour alerter et rester en contact avec le CROSS et les moyens de secours."

Vous êtes témoins à terre d’un événement de mer impliquant des personnes, ces personnes vous paraissent en détresse :

  • Le 196 permet alors de joindre directement un centre de sauvetage en mer (CROSS), 24H/24 - 7j/7
  • Le 196 est gratuit
  • Le 196 permet au centre de sauvetage de vous localiser
  • avec le 196, un CROSS en tant que service d’urgence peut aussi solliciter les opérateurs de téléphonie pour localiser un téléphone portable d’une personne impliquée dans une situation de détresse en mer

Publié le : Samedi 23 juillet 2016

Revue Presse : Son jet-ski tombe en panne, il dérive au large

1531369_350_scooter_667x333.jpg
Malgré l’avarie, la victime a eu de la chance.
ILLUSTRATION / ARNAUD MONNIER

Midi Libre 02/07/2017

L'homme a été secouru en mer ce vendredi 30 juin au large de Marseillan-Plage. Sa mésaventure aurait pu bien plus mal tourner.
Sa mésaventure aurait pu mal tourner. Vendredi 30 juin, un jeune homme décide de faire un tour avec son jet-ski, à Marseillan-Plage (Hérault). Il prend la mer en fin d'après-midi et s'éloigne de la côte. Après quelques minutes, son engin tombe en panne, il ne parvient pas à le redémarrer.

Poussé par un vent soutenu de secteur nord, nord ouest, il dérive rapidement. Par chance, depuis la plage, "des mécaniciens marins ont vu ce qu'il se passait. Ils ont alerté, puis guidé les secours en mer. Lorsqu'ils sont arrivés on ne le voyait presque plus depuis la terre", rapporte un témoin qui était sur place.
Il commençait à souffrir d'hypothermie
Des plongeurs, pompiers, du centre de secours agathois seraient intervenus sur zone alors que le pilote du jet-ski, en bien mauvaise posture, était encore sur son esquif. Embarqué sur le bateau semi-rigide des secours le jeune homme, qui commençait à souffrir d'hypothermie, a été ramené jusqu'à la plage, son jet-ski tracté à l'arrière du bateau. Il a été pris en charge dans un véhicule de secours des pompiers.

"Il était près de 21 h, il faisait encore jour, mais il commençait à faire frais", souligne l'Héraultais qui a suivi tout le fil des opérations depuis la plage Robinson. Plus de peur que de mal donc, mais la mésaventure aurait pu bien mal tourner si ce n'était la vigilance de tous.

Publié le : Dimanche 02 juillet 2017

Revue Presse : Sodeal, champion du monde de l'innovation

Information Midi Libre du 21 juin 2017

Publié le : Jeudi 22 juin 2017

Infocapagde : Le sentier sous-marin du Cap d'Agde

infocapagde_1498125825.jpg

Alain, notre guide naturaliste moniteur de plongée, est arrivé et vous attend à notre accueil à la Plagette, direction le Vieux Port du Cap d'Agde.

Profitez de nos palmes, masque, tuba et petite combinaison de plongée mis à  votre disposition !

Et, dans peu d'eau, en toute sécurité, rendez-vous avec les algues brunes, les poissons tels ce tryptérigion rouge, petits sars et daurades et les invertébrés marins.

Les 5 bouées ne seront là  que pour l'ouverture du poste de secours début juillet.

Réservation obligatoire au 06 79 46 78 31

Renaud Dupuy de la Grandrive
Directeur du Milieu Marin / AMP Côte agathoise Ville d'Agde, 34300 AGDE
04 67 94 62 48

Publié le : Jeudi 22 juin 2017

Phares et balises : Avis de réalisation à titre normal de mise en service

Mouillage d'une bouée d'écoute passive pour une durée d'UN an environ à  la position 43°01,749' N, 3°17,565' E

Département : AUDE
Zone : Abords de Gruissan

Le présent avis aux navigateurs concerne l(es) objet(s) nautique(s) suivant(s) : N°3400372

Nom : GRUISSAN - ABORD DE GRUISSAN - BOUEE D'ECOUTE PASSIVE (S3)

Position: 43°01,749' N, 3°17,565' E WGS 84
Classement : Cotier
Objet surveillé: non

Publié le : Jeudi 22 juin 2017

Infocapagde : Interview du Président SNGM Jean-Yves Le Cèsne

R8yiFPrp_400x400.jpg

Dans le cadre de notre enquête sur la taxe foncière, nous sommes allés à la rencontre du Président de l’association La Société des Navigateurs Grand-Mottois , Président de l'UNAN France.

Bonjour Président en quelques mots, pouvez-vous nous présenter votre association ?

La SNGM est une association de défense des intérêts et des droits des navigateurs de plaisance du port de La Grande Motte. Elle a été créée fin 2009.

Avez-vous de bonnes relations avec les autorités portuaires ?

Assez bonnes, principalement avec les exploitants du port, un peu moins avec les politiques.

Est-il vrai que le prix des places de port n’a pas évolué depuis 2014 ?

Oui, le directeur du port s’appuie sur les bons résultats du port pour maintenir ses tarifs. Sa bonne gestion porte ses fruits.

Quelles ont été les conséquences de l’application du nouveau mode de calcul de la taxe foncière dans votre port ?

L’application des nouvelles règles de la Taxe foncière des ports a conduit les services de l’Etat à procéder à un remboursement de 42 000 € au port.

Comment est géré votre port ?

Le port est une régie municipale à simple autonomie financière. La régie est administrée par un conseil d’exploitation et un directeur qui sont sous l’autorité du maire et du conseil municipal. Bien entendu le Conseil portuaire et le CLUPP sont actifs et La SNGM très vigilante.

Le code des transports est-il appliqué, avez-vous connaissance du budget du port comme le prévoit la loi ?

Oui, bien entendu. Les écarts, toujours possibles, sont immédiatement relevés par La SNGM.

Merci Président, vos réponses apporteront un éclairage à nos lecteurs plaisanciers agathois.

Publié le : Dimanche 04 juin 2017

Infocapagde : "Le grand large" second à la semaine de Porquerolles

phr03020617.jpg

Pour son entrée sur les championnats IRC mediterranéen, le Sun Fast 3200 R2  "le grand large"  prends une belle seconde place à la semaine de Porquerolles.

Quatre journées idylliques ont permis d’optimiser les réglages et la performance de la garde robe Elvstrom sails mis au point par la voilerie Tramontane.

Les automatismes reviennent, la cohésion de l’équipage est bien là !

Maintenant, "le grand large" regarde vers Marseille ou va se dérouler début juillet le championnat d’Europe IRC .

Durant le mois de juin, l’équipe du bord va travailler en concert  avec la société de la zone technique "Jeanneau le grand large" , propriétaire du voilier, pour la mise au point du plan de pont et de la carène.

phr04020617.jpg

L’équipage en grande partie de la Sorac, le club du cap d’Agde, est constitué de François Alicot à la barre, Laurent Bourriquel à la tactique , fred Peyret et jean Luc Planas aux réglages, alex Bruel à la Gv , michel Pawlak numero 2 et Pierre Philippe Marty sur la plage avant.

Publié le : Vendredi 02 juin 2017

Infocapagde : Les plaisirs nautiques pour tous

infocapagde_1496394038.jpg

Ce matin au parking de la digue richelieu est arrivée une voiture de l'association Sports-passions, ils étaient trois personnes à vite s'affairer à la préparation d'un étrange matériel.

La mise en oeuvre d'un petit compresseur électrique a permis de rendre rapidement opérationnelles trois planches gonflables à la conception très particulière. Cette opération s'est réalisée sous la surveillance d'une personne dans un fauteuil à grandes roues dont la conception semblait elle aussi très élaborée.

De la discussion, nous découvrons que ce fauteuil était utilisé en Bretagne pour permettre à des personnes physiquement diminuées de pouvoir pratiquer des activités nautiques.

Un petit coup de main pour passer les cailloux qui constituent un obstacle à l'accès à la petite plage et ce fut le moment de la mise à l'eau.

On ne pense pas assez à ceux qui ont ce genre de difficultés et ce serait une bonne chose que d'enlever quelques gros cailloux pour faciliter le passage.

Il faut noter l'humilité de ces personnes qui ne réclament rien, ils font avec et bien entendu ils sont heureux quand une amélioration est apportée aux diverses difficultés rencontrées.

Amis plaisanciers, ils vous arrivera sans doute de croiser dans le port ces passionnés à la volonté de fer qui veulent profiter des plaisirs nautiques et vivre tout simplement comme les autres.

infocapagde_1496394155.jpg

Publié le : Vendredi 02 juin 2017

Infocapagde : Sodeal en grand danger

SO01160516.jpg

Pour la première fois de son histoire, la Sodeal vient de présenter à son Conseil d'administration le 30 mai 2017 un déficit de plus 1 Million d'Euros HT pour un chiffre d'affaires de 12 Millions d'euros HT.

Alors que toute société privée dans cette situation tenterait de définir un plan de redressement, on peut s'étonner que son Président Directeur Général ait expédié cette réunion avec ses administrateurs en une dizaine de minutes.

A l'heure où la défiance à l'égard des politiques s'amplifie et atteint des sommets inégalés dans l'opinion, une telle réaction est très surprenante.
 

Face aux plaisanciers du CLUPP, Monsieur le Maire d'Agde a affirmé, il y a quelques jours que tout était transparent, que le port était bien géré par la Sodéal, il ne suffit pas de le dire, ce serait mieux de le démontrer en présentant aux plaisanciers comme la loi le prévoit le budget annexe du port.

Publié le : Mercredi 31 mai 2017

Revue Presse : Avec les Malta Files, Mediapart révèle les dessous des pratiques fiscales de Malte

phr01300517.jpg

Avec les « Malta Files », « Mediapart » révèle les dessous des pratiques fiscales de Malte
Le site d’information révèle les noms de grandes fortunes françaises ayant utilisé la petite île pour acheter des yachts.

Le Monde | 19.05.2017 à 21h33 • Mis à jour le 24.05.2017 à 12h25

« Malte, le Panama de l’Europe ? » Le site Mediapart et douze autres médias internationaux du réseau d’investigation European Investigative Collaboration (EIC) publient, vendredi 19 mai, des révélations sur les pratiques fiscales de Malte. Les « Malta Files » sont constitués, détaille Mediapart, de deux ensembles de documents :
« Le premier, obtenu par l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, comprend des dizaines de milliers de documents internes (mails, contrats, relevés de compte…) d’un cabinet fiduciaire maltais spécialisé dans l’immatriculation et l’administration de sociétés.
Le second, obtenu par le site d’information roumain The Black Sea, est un tableau Excel qui comporte l’ensemble des données du registre du commerce maltais, soit 53 247 sociétés au 20 septembre 2016. »
On y trouve, selon le site, des noms de grands chefs d’entreprise (voir ci-dessous), de multinationales (Bouygues, Total, BASF, Ikea…), de banques ou encore de proches de chefs d’Etat. Comme dans le cas des « Panama papers », ces personnes ne sont pas forcément dans l’illégalité. Un « montage » offshore vise bien souvent à optimiser de manière légale une fiscalité en jouant sur les différences de règles entre pays.

Xavier Niel copropriétaire d’un yacht à l’histoire trouble
Les « Malta Files » confirment que Xavier Niel, actionnaire à titre individuel du Monde, est le copropriétaire du Phocea, un yacht de 74 mètres qui appartenait autrefois à Bernard Tapie, puis à la femme d’affaires libanaise Mouna Ayoub.

Le fondateur de Free en a fait l’acquisition en 2010, aux côtés des frères Steve et Jean-Emile Rosenblum, les fondateurs du site Pixmania. Leurs holdings respectives, NJJ Capital et Dotcorp Finance, sont en effet actionnaires à 50 % chacune de la société maltaise Phocea Limited, propriétaire du bateau, lui-même immatriculé au Luxembourg. Si le montant de l’achat est inconnu, Mediapart indique que la mise à prix a été fixée à 10 millions d’euros.

Loué à des clients fortunés et confié à Pascal Saken, un administrateur à la réputation sulfureuse, le Phocea a connu depuis ce rachat des déboires à répétition : bloqué pendant plusieurs mois en 2012 au Vanuatu à la suite d’une affaire mêlant corruption et faux documents, le yacht a ensuite été gravement endommagé par une tempête en Thaïlande. Selon Mediapart, le superyacht est aujourd’hui aux mains de Pascal Saken en Malaisie, mais appartient toujours à Xavier Niel et aux frères Rosenblum. Sollicité par Le Monde, M. Niel n’a pas souhaité faire de commentaire sur le sujet.

D’autres chefs d’entreprise également concernés
Le patron de Free n’est pas le seul homme d’affaires français a posséder un yacht immatriculé à Malte. Mediapart cite également Maurice Ricci, patron et actionnaire majoritaire du géant des services informatiques Akka Technologies, qui posséderait plusieurs navires immatriculés dans l’île méditerranéenne ; Hubert Martigny, fondateur de la société de services informatiques Altran ; ou encore, Olivier Bertrand, patron du groupe éponyme, qui exploite de grandes brasseries parisiennes (Lipp, Le Procope) et les enseignes Bert’s ou Burger King.

4 300 yachts battent pavillon maltais
Pourquoi s’immatriculer à Malte ? L’île offre de nombreux avantages, dont le « leasing maltais », qui consiste à faire acheter le bateau par une société, qui le loue à une seconde avant de le revendre pour de bon au propriétaire quelques années plus tard. A Malte, cette pratique permet une grosse économie de TVA : un taux de 5,4 % contre 10 % avec le même système de « leasing » en Italie ou en France. Ces avantages font de l’île le second port de plaisance en Europe après le Royaume-Uni, avec 4 300 yachts battant son pavillon. Plusieurs propriétaires de navire interrogés par Mediapart ne cachent d’ailleurs pas l’intérêt essentiellement fiscal de ces montages.

Plus largement, à l’instar du Luxembourg ou de Madère, Malte ressemble fort à un paradis fiscal niché au cœur de l’Europe, et qui offre une série d’avantages en matière de création de sociétés ou de domiciliation d’actifs. Mediapart évoque, citant des enquêtes européennes, un manque à gagner de plus de 2 milliards d’euros par an pour les fiscalités européennes du fait de capitaux placés dans l’île afin d’en optimiser la fiscalité.

Ainsi, si le taux d’impôt sur les sociétés est théoriquement de 35 % (contre 33,3 % en France), en réalité, une société maltaise détenue par des étrangers peut se faire rembourser jusqu’à 85 % de l’impôt sur les dividendes distribués à ses actionnaires, ce qui aboutit à un taux réel d’imposition de 5 %. Ce système devrait être modifié d’ici à 2021, l’île consentant quelques efforts en réponse aux pressions de ses partenaires européens.

Malte est d’ailleurs secoué depuis plusieurs semaines par un scandale lié à de l’évasion fiscale. Le premier ministre, Joseph Muscat (gauche), fragilisé par des révélations sur le compte offshore de son épouse, a été contraint début mai de convoquer des élections législatives anticipées pour rasseoir sa légitimité.

Publié le : Mardi 30 mai 2017

Infocapagde : La gestion des ports, une mission régalienne

PHR01290517.jpg© Photo Jacky Barbier

La gestion des ports maritimes, fussent-ils de plaisance, est, avant tout, une mission régalienne de l'état.

Le législateur l’a voulu ainsi en constituant un « CODE DES PORTS MARITIMES » intégré maintenant dans le CODE DES TRANSPORTS et ce, pour de multiples raisons dont les principales sont les contrôles de police et de douanes à ces entrées par la mer sur le territoire national.

Il s’ensuit un certain nombre de lois et décrets qu’il est impératif de respecter, d’autant plus que l’essentiel de ces textes a été conforté par la « DIRECTIVE 2014/23/UE » du Parlement Européen du 26 février 2014.

Rappelons quelques règles élémentaires :

  • Non-aliénation du domaine public portuaire (privatisation partielle du plan d’eau)
  • Sous-location de places de port strictement interdite
  • Contrat annuel nominatif pour location de poste d’amarrage
  • Obligation pour le concessionnaire de connaître, à tout moment, le nom des propriétaires ainsi que les droits de navigabilité et assurances des navires
  • Egalité de traitement des usagers du port
  • Encadrement de la tarification portuaire
  • Obligation de consulter annuellement un CLUPP et des conseils portuaires au sujet de la gestion du port
  • Le gestionnaire du port est le premier partenaire de la Gendarmerie Maritime et du Service des Douanes pour faciliter le contrôle des navires et de leurs occupants.

C’est la raison pour laquelle, en général, le gestionnaire d’un port de plaisance est souvent une Régie Municipale, parfaitement habilitée à exercer une mission régalienne, sous l’autorité directe du Maire avec une gestion impliquant le Trésor Public.

Dans le cas où la gestion du port est confiée à une société de droit privé comme une société d’économie mixte dans le cadre d'une délégation de service public, le risque de dérive par rapport au code des Transports est plus important si les dirigeants ne prennent pas complètement conscience de leurs obligations vis à vis du respect de la loi.

Compte tenu de ces premières remarques relativement simples, il serait souhaitable de séparer les activités régaliennes des activités commerciales et touristiques qui n’obéissent pas aux mêmes règles de gestion comme les campings et le centre nautique.

Cela éviterait de se faire épingler par la chambre régionale des comptes et apaiserait les relations des autorités portuaires avec les plaisanciers.

De toute évidence la direction de la Sodeal, issue des élections municipales, affiche une méconnaissance de toutes ses obligations. Les propos tenus au dernier CLUPP par les élus, illustrent de manière incontestable cette regrettable situation.

Publié le : Lundi 29 mai 2017

CDPCA : Paiement fractionné : Sodeal, expliquez-nous

Depuis des années la Sodeal réclame aux plaisanciers qui souhaitent payer leur redevance en plusieurs fois des frais qui sont les suivants :

  • Réglement en 4 fois par prélèvement = frais 4% du montant
  • Réglement en 10 fois par prélèvement = frais 5% du montant

Ces dispositions apparaissent uniquement dans les contrats annuels que nous recevons.

Dans le port voisin de La Grande Motte dont la gestion a été critiquée ouvertement par Mr le Maire d'Agde à la réunion du CLUPP en date du 23 mai 2017, nous venons de découvrir que ce port propose le paiement fractionné trimestriel sans frais depuis fin 2013.

Lien vers justificatif

Le CDPCA s'étonne que sur les documents officiels mis à la disposition du public, notamment la plaquette du port principal, il ne soit pas indiqué cette possibilité de réglement.

Nous constatons aussi l'absence de cette information importante sur le site internet du port, pourquoi ?

Nous souhaitons savoir ce qui autorise dans le cadre de sa délégation de service public, la Sodeal à de telles pratiques ?

Alors que les citoyens en ont assez des comportements douteux de certains politiques, nous invitons Monsieur le Maire d'Agde à examiner avec attention si la Sodeal ne se permet pas des écarts de gestion et à y mettre un terme, si nécessaire.

Une bonne partie des usagers du port, que nous représentons, estime que, dans un souci de transparence, il vaudrait mieux que la gestion des ports se fasse en régie municipale, comme c’était le cas auparavant et comme c’est le cas dans la plupart des ports  du languedoc-Roussillon.

Publié le : Dimanche 28 mai 2017

Infosondage
Faut-il revenir à une gestion du port en régie municipale ?
Résultats  Anciens sondages
  • Votes : 306
  • Commentaire(s) : 6
Géolocalisation des navires
Faire un Don
Vous aimez le site et désirez le soutenir financièrement.
Les bateaux du Cap
Vus en croisière
Petites annonces

27 annonce(s) publiée(s)

Consulter

Photothèque
Inforigolo
0
Vent de nordet, jour il fraîchit, la nuit se tait.
Etre informé

Recevez par mail les nouveautés du site.

Réseaux sociaux
Infos préfecture maritime
  • PORT LA NOUVELLE - TRAVAUX SOUS-MARINS
    1. DU MARDI 25 JUILLET AU DIMANCHE 30 JUILLET 2017 DE 00H00 A 23H59 UTC, TRAVAUX SOUS-MARINS PAR JANUS II DANS LA ZONE DELIMITEE PAR : 43-04,51N 003- 06,36E / 43-02,42N 003-10,48E / 42-56,42N 003-09,00E / 42-57,50N 003-02,49E. 2. ANNULER CE MSG LE 310059 UTC JUL 17.
  • PALAVAS-LES-FLOTS - CREATION DE ZONE
    1. CONFORMEMENT A L'ARRETE PREFECTORAL N 221/2017, POUR PERMETTRE LE BON DEROULEMENT D'UNE MANIFESTATION AERIENNE LE JEUDI 27 JUILLET 2017 DE 11H30 A 17H00 UTC ET DE LA REPETITION LE MERCREDI 26 JUILLET DE 12H00 A 16H30 UTC, AU DROIT DU LITTORAL DE LA COMMUNE DE PALAVAS-LES-FLOTS, LE PLAN D'EAU SURVOLE EST INTERDIT A LA NAVIGATION ET AU MOUILLAGE DES NAVIRES AINSI QU'A LA PLONGEE SOUS-MARINE ET A LA BAIGNADE DANS LA ZONE DELIMITEE PAR : POINT A : 43-31,10N...
  • TRONC D ARBRE A LA DERIVE PROVENCE
    TTT AVURNAV LOCAL TOULON 2751/17 PROVENCE TRONC D ARBRE A LA DERIVE LE 21 JUILLET 2017 A 17H43 LOCALE POSITION 43-08.52N 006-26.26E LONGUEUR: 5 METRES - DIAMETRE: 30 A 40 CENTIMETRES DANGEREUX POUR LA NAVIGATION. ANNULER CE MESSAGE LE 241543Z JUL 17.
  • TRONC D ARBRE A LA DERIVE SECTEUR COLLIOURE
    TTT AVURNAV LOCAL TOULON 2750/17 LION - SECTEUR COLLIOURE TRONC D ARBRE A LA DERIVE LE 21 JUILLET 2017 A 14H40 LOCALE POSITION 42-31.980N 003-04.910E LONGUEUR: 3 METRES - DIAMETRE: 25 CENTIMETRES DANGEREUX POUR LA NAVIGATION. ANNULER CE MESSAGE LE 241240Z JUL 17.
  • ACTIVITE MILITAIRE - TIRS
    1 EXERCICE DE TIRS LE 281100 UTC A 1259 UTC JUL 17 DANS LA ZONE DELIMITEE PAR : 41-40,0N 005-38,0E/42-25,0N 005-38,0E 42-25,0N 005-30,0E/42-10,0N 005-30,0E 42-10,0N 006-15,0E/41-40,0N 006-15,0E (ZONEX 50-52-53-60-61) 2 ANNULER MSG LE 281359 UTC JUL 17
  • POINTE DE SENETOSA - DERIVE ANNEXE
    1. ANNEXE BLANCHE DU VOILIER SYBILLAE DE 2M50 DE LONG EST SIGNALEE PERDUE LE 211015 UTC JUL 17, DANS LE SECTEUR DE LA POINTE DE SENETOSA, POSITION APPROCHEE : 41-33,0N 008-50,0E. DANGEREUX POUR LA NAVIGATION. 2. ANNULER CE MSG LE 241015 UTC JUL 17.
  • TOULON - TRAVAUX PORTUAIRES
    1. DU LUNDI 24 AU VENDREDI 28 JUILLET 2017 DE 06H00 A 14H00 UTC, DES TRAVAUX PORTUAIRES AVEC MOYENS NAUTIQUES ET MISE A L'EAU DE PLONGEURS, SERONT REALISES DANS LA PETITE RADE DE TOULON A LA POSITION 43-06,519N 005-55,120E. 2. DURANT TOUTE LA DUREE DES TRAVAUX, IL EST DEMANDE A TOUS LES NAVIRES DE REDUIRE LEUR VITESSE ET DE NAVIGUER AVEC PRUDENCE AUX ABORDS DE CE CHANTIER. 3. ANNULER CE MSG LE 281500 UTC JUL 17.

Plus de contenu