Infocapagde : Brescou aux journées du patrimoine

RDG01150916.jpg

BRESCOU aux JOURNEES DU PATRIMOINE, vendredi 16 septembre 2016, à 18h au Palais des congrès du Cap d'Agde.

C'est avec Brescou, notre joyau local et seule île de la région Occitanie, au cœur de notre Aire Marine Protégée de la côte agathoise, que s'ouvriront les journées européennes du patrimoine.

L'appel au mécénat citoyen pour sa restauration (via la Fondation du Patrimoine) sera relancé par Gilles D'Ettore, maire d'Agde.

Une série de petites conférences est prévue (Histoire avec Arnaud Sanguy, Archéologie avec Marc Sauer) et la Direction du milieu marin de la ville présentera les richesses naturelles de Brescou, parfois surprenantes !

Une petite exposition photographique de Renaud Dupuy de la Grandrive sur le thème de "Brescou...en beauté" accompagnera celle de Laurent Gheysens du service communication de la ville sur "Brescou...en danger" ainsi qu'une exposition générale sur Brescou et des reproductions de documents anciens.

Renaud Dupuy de la Grandrive
Directeur du Milieu Marin
Aire marine Protégée de la côte agathoise

Publié le : Jeudi 15 septembre 2016

Infocapagde : La daurade royale

PHR02100916.jpg 

Taille minimale :23 cm

La daurade royale est une des espèces reines de la pêche en mer. La dénicher n’est pas toujours chose facile.

C'est un poisson côtier qui évolue à moins de 150m des côtes à des profondeurs d’eaux de 1 à 40 mètres.

La daurade royale se nourrit principalement de coquillages et de crustacés qu’elle trouve dans le sable ou la vase. On peut également la trouver près d’environnements rocheux où elle consomme crevettes et crabes.

La daurade se pêche sur les grandes plages, grands plans d’eau et les rias (baie) où l’on trouve gisement coquilliers ou parc à coquillages.

Capable de supporter de larges variations de salinité, elle évolue dans les étangs, digues, ports, lagunes, embouchures de fleuve etc.

Très combative, et agressive, la daurade royale est un poisson difficilement fatigable qui vous promettra de vrais combats.

La daurade n’est pas facile à capturer, elle dispose d’une ouïe très développée et est extrêmement méfiante. Sa pêche nécessite beaucoup de discrétion, de patience.

La daurade a une puissante dentition en forme de pavé lui permettant de broyer par simple pression la coquille des crustacés et mollusques.

Pêcher la daurade royale en fonction des saisons

La daurade est un poisson migrateur. Affectionnant les eaux chaudes, elle effectue des migrations saisonnières entre les étangs côtiers et la mer à la belle saison.

D' octobre à décembre la daurade commence sa période de reproduction (période de frai).
A partir de septembre, lorsque les eaux sont plus froides, la daurade quitte peu à peu les étangs littoraux et se déplace en bancs vers les eaux plus chaudes du bassin méditerranéen.

Cliquer sur le lien lire la suite pour connaître le montage du bas de ligne....

Publié le : Samedi 10 septembre 2016

Infocapagde : Le chantier Allemand au Grau d'Agde

PHR2016-09-09.jpg

C’est en 1947 que Jean ALLEMAND, Charpentier de Marine, a débuté son activité de construction navale bois sur les bords de l’hérault, à l’entrée du Grau d’Agde.

Son esprit autodidacte et sa passion irrésolue pour la nouveauté qui le caractérise, le poussèrent dès le début des années soixante à s’intéresser à tous les nouveaux matériaux composites. Le coup de génie du charpentier est d’avoir cru le premier à ce nouveau matériau venant bousculer la tradition du bois : le polyester.

Après avoir construit quelques embarcations de taille modeste, Jean ALLEMAND, en 1965, releva le défi : celui de construire un chalutier de 18 mètres en polyester, le premier de cette taille jamais construit en Europe !

Pour cela, il mis au point la fabrication de coques de grandes dimensions sur mannequin femelle ou « moule perdu », technique reprise depuis par tous les chantiers polyester.

Et le temps lui donna raison : après ce coup d’essai qui fut un « coup de maître », les constructions polyesters se développèrent en même temps que les 5 000 m² de bâtiments.

Mêlant innovations technologiques et gestion familiale, le chantier ALLEMAND s’est depuis spécialisé dans la construction de navires à l’unité pour toutes activités : navires de pêche professionnelle, servitude, plaisance, commerce, allant de 3 à 40 mètres.

Désormais scindée en deux sociétés, S.A Constructions Navales Jean Allemand et S.A.R.L Euromarine, l’entreprise emploie de 15 à 20 personnes.

Outre la fabrication de bateaux de tous types, le chantier ALLEMAND a développé une activité de manutentions, entretien et stationnement de navires avec en parrallèle un des magasins d’accastillage les plus fournis du littoral Méditerranéen.

Publié le : Vendredi 09 septembre 2016

Infocapagde : Disparition de Jean Allemand

PHR01060916.jpg

Un voilier passe dans la brise du matin et part vers l'océan, il est la beauté, il est la vie, je le regarde jusqu'à ce qu'il disparaisse à l'horizon.

Quelqu'un à mes côtés dit :"Il est parti !"

Le pavillon Français est en berne aux chantiers agathois Allemand, Jean s'en est allé et vogue vers d'autres horizons lointains...

Né le 18 avril 1930 au Grau d’Agde, ses parents étaient pêcheurs de sardines. Lui, par contre, a toujours bricolé. C’est d’ailleurs lorsque son père fait l’acquisition d’un bateau en Espagne, qu’il se rend compte d’un défaut de fabrication. Le bateau prenant l’eau, il le répare tout naturellement avec un talent évident. C’est le début d’une longue histoire entre la construction des bateaux et lui.

Après avoir effectué des réparations pour ses voisins, il construit sa véritable première embarcation, qui sera un coup de maître. Très vite, les commandes affluent.

Le chantier naval Allemand est fondé en 1950 par Jean Allemand en compagnie de son ami de longue date Marius Buonomo.

Toujours à la pointe de l’innovation, il crée de nombreux bateaux, qui naviguent encore aujourd’hui, comme le «Cap d’Agde», en polyester, et toujours en service en Corse.

Durant ces 65 années de production, les chantiers Allemand ont construit de nombreuses nacelles, vedettes, catalanes, bateaux de promenade en mer comme le Diane ou le Golfstream, et également 4 thoniers de 25 mètres.

C’est un véritable pionnier agathois qui nous quitte.

La rédaction d'Infocapagde présente ses condoléances à la famille.

Une cérémonie religieuse se tiendra mercredi matin 07 septembre 2016 à 10 h 00 à l'église du grau d'Agde.

Publié le : Mardi 06 septembre 2016

Infocapagde : Et voilà, pour Thalassa, c'est le jour J

Nouveau_logo_thalassa.jpg

C'est ce soir 20h55, avec quelques minutes en fin d’émission pour voir le Cap d'Agde, l'Aire marine protégée de la côte agathoise et l'équipe du milieu marin de la ville d'Agde en action, sur les mouillages écologiques notamment !

Soyez nombreux pour apprécier notre territoire marin ...et soutenir cette émission dédiée à la mer depuis presque 40 ans !

Publié le : Vendredi 02 septembre 2016

Infocapagde : Aire Marine protégée à Thalassa le 2 septembre 2016

DLG01300816.jpg

Au début de l'été, la célèbre émission de France 3 THALASSA est venue tourner avec l’équipe de l'Aire Marine Protégée de la côte agathoise, site Natura 2000, gérée par la ville d’Agde.

Au menu, dans un reportage intitulé "Méditerranée, enquête sur une mer en danger", nos richesses naturelles et notre travail de gestion durable : les mouillages écologiques de Brescou, le spot de plongée des Tables, les suivis écologiques, le coralligène de Brescou,…suivis par d’autres exemples de nos amis du Parc marin du golfe du Lion, puis en Turquie et en Italie.

A ne pas manquer : l'aire marine protégée de la côte agathoise sur THALASSA vendredi 2 septembre 2016 à 20h45

Publié le : Mardi 30 août 2016

Infocapagde : Le sentier sous-marin vous attend

RDG02230816.jpg

L'été n'est pas fini, le sentier sous-marin du Cap d'Agde vous attend !

Cette belle semaine, sans trop de vent et avec des eaux claires, l'équipe du sentier sous-marin de l'Aire Marine Protégée (Alain, Solène, Sylvain, Pierre) vous accueille volontiers pour découvrir les petits fonds méditerranéens agathois le long de 5 bouées écologiques, jusqu'au rocher de la Rascasse.

Vous serez équipés de la tête aux palmes pour observer jeunes saupes, sars, mulets, rougets et oblades, les incontournables joels, parfois poulpes et seiches, mais aussi éponges oranges, posidonies...

RDG01230816.jpg

RdV à la Plagette, inscriptions obligatoires au 06 79 46 78 31

Et le sentier reste ouvert jusqu'au 15 septembre !

Publié le : Mardi 23 août 2016

Infocapagde : Encore des dauphins entre Cap d'Agde et Sète

Gd-Dauphins-13-août-2016_RdG_IMG_2728-copie2.jpg
Des petits groupes de Grands dauphins (Tursiops truncatus) sont encore là ces derniers jours dans l'Aire Marine Protégée de la côte agathoise ou à proximité entre le Cap d'Agde et Sète.

Cela n'a pas échappé à nombre de plaisanciers qui sont venus les voir de près, voire de trop près ou trop longtemps! Ces animaux sont sensibles au dérangement, il y a donc quelques règles d'approche (voir le schéma) et quand un groupe est installé, passer 1/4 d'heure avec eux c'est déjà bien et permet à chacun d'en profiter !

En tous cas ces observations confirment la présence d'une population de dauphins dans le golfe du Lion.
Si vous voulez les admirer dans de bonnes conditions avec des professionnels qui connaissent et respectent la vie marine, montez à bord des grands bateaux à voile basés au Cap d'Agde !

schema-approche dauphins.jpg

Et merci de partager vos informations marines sur contactamp@ville-agde.fr

Renaud Dupuy de la Grandrive
Aire Marine Protégée de la côte agathoise Direction milieu marin Ville d'Agde

Publié le : Dimanche 14 août 2016

Infocapagde : Génial....un truc de ouf....

Et pourquoi pas organiser une compétition internationale au Cap d'Agde, cela aurait de l'allure et ferait venir beaucoup de monde...

Publié le : Lundi 08 août 2016

Infocapagde : La tramontane...

phr01060816.png

La cote languedocienne subit la tramontane qui souffle plutôt du nord-ouest.

La force de la tramontane dépend en général de la différence de pression: si la différence de pression entre Toulouse et le Cap Béar dépasse 4 hPa, il est fort probable que le Languedoc subisse des rafales de vent.

L'autan est un vent du sud-est. Comme pour la tramontane, sa force dépend de la différence de pression entre Toulouse et Cap Béar, mais à l'envers!

Les prévisions sont basées sur des évaluations statistiques des modèles météo MOS de Meteomedia, et sont mis à jour d'heure en heure.

Amélioration pour Dimanche et lundi....

Un lien sur infocapagde à votre disposition dans le menu météo : accès direct en cliquant

Publié le : Samedi 06 août 2016

Infocapagde : La sentinelle du Charleston...

PHR01050816.jpg

Le Charleston est un navire espion construit en 1945 par les chantiers Berthon de Lymington pour la Royal Navy.

Après la guerre, il est converti en yacht au Portugal, puis se rend à Cannes où il reste jusqu’en 1971. À cette date, il se rend à Saint-Cyprien. En 2008, il est racheté et amené au Cap d’Agde.

En 2010, il est labellisé BIP (Bateau d’intérêt patrimonial)1 par la Fondation du patrimoine maritime et fluvial.

Il est maintenant amarré au quai de l'estacade dans l'avant port, derrière la digue Richelieu.

Publié le : Vendredi 05 août 2016

Infocapagde : Dauphins vus sur nos côtes

DGR01020818.jpg

Des dauphins ont été observés ces derniers jours dans les eaux agathoises et au large de Marseillan, n'hésitez pas à nous faire part de vos observations en mer (date, lieu ou GPS, nombre, espèce si vous pouvez, photos,...) sur notre mail : contactamp@ville-agde.fr ou sur notre page Facebook aire marine protégée de la côte agathoise Nous analysons ces données et les faisons parvenir aux scientifiques, pour mieux les connaître et les protéger !

N'hésitez pas à monter à bord des bateaux promenade à voile ou à moteur du Cap d'Agde et du Grau d'Agde qui les croisent en mer parfois !

Renaud Dupuy de la Grandrive
Directeur Milieu Marin de la ville d'Agde Aire Marine Protégée de la côte agathoise

DGR02020818.jpg

Publié le : Mardi 02 août 2016

Infocapagde : Invitée surprise

_1469983767.jpg

Configuration surprenante au quai de l'estacade dans l'avant port vers 18 h 00, une voiture s'est invitée sur la plage arrière d'un bateau à moteur.

Intervention des pompiers : plus de peur que de mal...

Publié le : Dimanche 31 juillet 2016

Infocapagde : Régate de Voile Radiocommandée au Cap d’Agde le dimanche 31 juillet 2016

PHR01220716.jpg

Le Cap d’Agde accueille les meilleurs skippers nationaux de Voile Radiocommandée ainsi qu’une équipe catalane, le dimanche 31 juillet prochain, dans le cadre du label France Station Nautique.

Sur le plan d’eau du Centre Nautique, de 10h à 17h, cette régate clôturera le championnat de ligue Classe 1 Mètre du Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées pour la saison 2015-2016. Du spectacle de haut niveau en perspective…

LA « VRC », C’EST QUOI ?

VRC : Traduisez « Voile Radiocommandée ». D’aucuns les surnomment les « Bonsaï », tant ils sont petits. Et pourtant, ce sont de véritables « bêtes de course » dans une discipline qui a ses adeptes, certes, mais qui sait aussi s’ouvrir au « voileux » de base, régatier ou non.
Ces voiliers Classe 1 Mètre, pilotés à distance par les skippers positionnés à terre, sont tous identiques et concourent sur le plan d'eau avec des performances souvent très proches.

Là, il ne s'agit plus de recopier un bateau réel mais de concevoir et maîtriser des machines de course. Les skippers de Voile Radiocommandée sont souvent à la fois architectes, constructeurs et maîtres voiliers de leurs bateaux. Les nouvelles technologies et nouveaux matériaux sont de la partie et la VRC fait souvent figure de petit laboratoire.

PETITS MODÈLES MAIS GRANDE TACTIQUE

De nombreux coureurs sont aussi de fins régatiers en exercice (dériveur et course-croisière) ou d'anciens champions. Mais si cette activité est le prolongement d'une carrière de sportif accompli, limitant les efforts physiques, le stress n'en est pas pour autant absent, ni la fatigue, cérébrale. Des jeunes, parfois très jeunes, y trouvent un complément de formation stratégique et tactique, voire une possibilité de travailler leur mental indispensable dans la pratique de la voile « classique ».

UNE DISCIPLINE FÉDÉRALE

La VRC, entièrement tournée vers la compétition, réunit ses licenciés au sein de la FFV (Fédération Française de Voile). La pratique est reconnue à l'ISAF et, de fait, Championnats du monde, d'Europe et de France ont leur place au calendrier. Chaque année plus de 200 épreuves sont inscrites au calendrier fédéral. Deux championnats de France ont lieu tous les ans : celui de la Classe M et celui de la Classe 1 Mètre.
Ces voiliers monocoques sont les plus petits bateaux de la FFVoile qui utilisent les RCV (Règles de Course à la Voile), avec quelques aménagements dus à l'absence d'équipage embarqué et à la vélocité des bateaux.

LA RÉGATE

Sur les 30 skippers attendus au Cap d’Agde, on en compte 5 qui font partie du Top 10 au classement national actuel et qui ont participé aux derniers Championnats d’Europe en juin dernier en Espagne. On attend également 5 coureurs catalans. La régate promet donc un spectacle de haut niveau pratiqué par des passionnés.

Le public est invité à suivre gratuitement les manches au plus près des skippers sur le bord de la plage, dans l’enceinte même du Centre Nautique, accessible également pour les personnes à handicap moteur, mental et auditif.

Les parcours sont matérialisés par des bouées espacées, de manière à ce que les bateaux restent correctement visibles par leur pilote et les juges observateurs, au nombre de 3 sur cette compétition capagathoise. L'arbitrage se fait à terre, tout comme les procédures de départ. Les manches durent en moyenne environ un quart d'heure. En fonction de la force du vent, cela peut être plus rapide.

Le barreur dirige son bateau depuis la berge avec un radio-émetteur qui transmet les signaux à un micro-récepteur embarqué : le pouce gauche gère la voilure et le pouce droit le gouvernail. Les canaux d'émission sont choisis automatiquement par les émetteurs en 2,4 GHz qui attribuent à chacun une fréquence libre et codée pour son propre récepteur.

Ces voiliers peuvent naviguer par tous les temps, car ils disposent de 3 jeux de voiles de surfaces décroissantes pour s'adapter au mieux aux conditions. Les Classe 1 Mètre peuvent régater en petit gréement par des vents au-delà des 30 nœuds ! Un plaisir rare à pleine vitesse…
Le skipper n'est pas à bord mais son implication est totale, et l'énorme concentration nécessaire ainsi que l'expérience de presque tous en « voile grandeur » poussent même certains à ressentir physiquement le comportement du bateau !

Sources : FFVoile / Ligue FFVoile Languedoc-Roussillon

Publié le : Vendredi 22 juillet 2016

Infocapagde : Disparition d'Henri Geoffroy

1197241_862_020_667x333.jpg

Nous venons d'apprendre la disparition de Monsieur Henri Geoffroy et la rédaction d'Infocapagde présente ses condoléances à Yolande, son épouse, et à ses enfants.

Henri Geoffroy, plaisancier capagathois, a été correspondant du site Infocapagde de 2006 à 2008. Durant ces deux années, il avait rédigé une quarantaine d'articles que nos lecteurs plaisanciers appréciaient.

D'autres engagements ne lui ont pas permis de continuer à alimenter notre une, nous l'avions regretté.

Adieu Henri, repose en paix...

Lien vers un article d'Henri

Publié le : Vendredi 29 juillet 2016

Infocapagde : Thalassa en tournage au Cap d'Agde

PHR01200716.jpg

L’Aire Marine Protégée de la côte agathoise gérée par la direction du milieu marin de la ville d’Agde a eu droit à 3 jours entiers de tournage de cette célèbre émission. Axée sur la Méditerranée, Agde fera ainsi partie des 3 sites retenus pour en parler (avec la Turquie et l’Italie), avec le responsable de chaque site comme fil rouge.

L’équipe de Thalassa a souhaité surfer notamment sur les mouillages écologiques de Brescou-Les Tables avec la sensibilisation / surveillance du site que nous menons en bateau avec notre patrouille bleue, en collaboration avec les gardes-champêtres de la brigade environnement de la ville. Mais aussi sur le travail de suivi scientifique associé (posidonies, grande nacre et fréquentation du site, notamment par photos aériennes en ULM). Sans oublier l’île et le fort de Brescou, au cœur de l’AMP.

Malgré des conditions de plongée difficiles, Thalassa s’est immergée dans nos eaux riches de coralligène au large de Brescou (que nous étudions régulièrement), et sur le spot de plongée des Tables où les mouillages écologiques ont réellement permis d’y développer la biodiversité marine…et de maintenir les activités nautiques !

Une démarche, un challenge, défendus par l’équipe de l’AMP auprès des journalistes ; préserver cette richesse de patrimoine naturel sous-marin classée Natura 2000 et agir concrètement, en tenant compte au mieux des nombreux usages en mer, au droit immédiat d’une grande station balnéaire.

Une émission à ne pas rater, diffusion au mois de septembre 2016 !

Renaud Dupuy de la Grandrive

Voir le diaporama

Publié le : Mercredi 20 juillet 2016

Infocapagde : Qui était Claude Terrisse

phr01180716.jpg

Claude Terrisse, né à Agde en 1598, mort à Agde le 27 novembre 1673, était un marin agathois, qui fut corsaire du roi sous Louis XIII et Louis XIV.

En 1659, à l'âge de 61 ans, il se retira dans sa ville natale, où il occupa plusieurs fois la fonction de premier consul.

A sa mort, il affecta ses biens à perpétuité à une Charité, fondation destinée à apporter des secours aux pauvres de la ville.

La commune d'Agde a érigé en 1874 sur la promenade entourant la vieille ville (actuelle rue du 4 septembre) un buste en l'honneur de Claude Terrisse, œuvre du sculpteur Auguste Baussan.

Son nom a été donné à la rue de sa maison natale dans la ville d'Agde ainsi qu'à une place de la station du Cap d'Agde.

Corsaire du Roi sous Louis XIII et Louis XIV, Claude Terrisse, est un personnage d’Agde haut en couleur, qui mena jusqu’en 1659 une vie plutôt mouvementée en combats navals et escortes de transports divers (vivres, munitions, troupes, matériel militaire…). A l’aube de ces 20 ans, lors de tournoi de joutes sur l’Hérault, il fut remarqué par la famille de Montmorency qui lui permis d’obtenir par la suite une lettre de mission de part le Duc de Savoie pour protéger le littoral des Pirates, des hérétiques et autres trafiquants.

A bord de sa patache « l’Ange Gardien », il honore son statut de corsaire. De retour de mission, à la veille de la guerre d’Espagne en 1637, le commandant de vaisseau Claude Terrisse est appelé auprès du Cardinal de Richelieu, alors en tournée d'inspection dans la région. Bien qu'il soit recherché par des pirates et qu'il ait une urgentissime affaire de cœur à régler, Terrisse ne peut refuser l'entrevue.

Terrisse devient Capitaine de la marine royale, il surveille alors les mouvements maritimes dans le golfe du Lion et intercepte les espions espagnols. En 1647, il est même capitaine d’infanterie, chargé de lever des troupes! Après la signature du Traité des Pyrénées en 1659, cet homme généreux, qui légua ses biens aux pauvres d’Agde, officia à terre, œuvrant à des fonctions administratives comme celle d’inspecteur de tous les ports de Provence.

Il fut aussi plusieurs fois nommé premier Consul d’Agde. Claude Terrisse est mort en 1673 et est aujourd’hui encore considéré comme bienfaiteur de la ville.

Publié le : Mardi 19 juillet 2016

Infocapagde : Le Droit Annuel de francisation des Navires (DAFN) : une taxe surannée, discriminatoire et pénalisante.

Les navires de plaisance sont depuis longtemps considérés comme signe extérieur de richesse, au même titre que les avions, la possession de droits de chasse, l’abonnement à un club de golf ou la possession d’une … voiture.

En outre, certains de ces biens ont supporté des taxes spécifiques. Par exemple, les gouvernements ont créé la vignette automobile en 1956, au bénéfice des "personnes âgées", pour la supprimer en 2000.

Il n’en a pas été de même pour le droit annuel de francisation et de navigation prévu par l’article 223 du code des douanes issu de la loi du 28 décembre 1967.

Il était bien accepté dans les années soixante quand la plaisance était exonérée de TVA et que les Affaires Maritimes assuraient un contrôle annuel de sécurité, mais il apparaît aujourd’hui suranné, discriminatoire et pénalisant.

Suranné :

La plaisance sera-t-elle le dernier sport à avoir sa taxe annuelle ?

Cette taxe est coûteuse à percevoir et d’un rendement faible selon la Cour des Comptes.

Pourquoi n'a-t-elle pas disparu ?

Discriminatoire :

Ainsi, un bateau de plaisance habitable est comparable en investissement et en entretien à un camping-car qui est une sorte de vaisseau de la route mais qui a la chance de ne pas payer de taxe spéciale !

Pénalisant :

Le montant du DAFN atteint souvent pour un jet-ski ou un navire habitable de taille moyenne 300 à 500 euros !

A un moment où l'on perçoit, au moins en Atlantique, un début de déclin du tourisme nautique et de la pêche de loisir, il serait bon que la Confédération du Nautisme et de la Plaisance alerte nos Elus et l’Administration sur la contre-productivité de cette taxe.

Extrait du Bulletin de la Fédération Nationale des associations de Plaisanciers de l’Atlantique – juillet 2016 – n°4

Publié le : Dimanche 17 juillet 2016

Infocapagde : Hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet 2016

CnXobaHW8AAJYiG.jpg

Publié le : Vendredi 15 juillet 2016

Infocapagde : 14 juillet et les fusées de détresse périmées

_1468494055.jpg

Des plaisanciers se demandent comment on peut se débarasser de la pyrotechnie de bord périmée, pour votre information, ce service n'est pas pris en compte au niveau de la déchetterie de la zone technique.

Pour mémoire, de nombreux plaisanciers mais pas tous, paient cependant une taxe environnementale en sus du prix de la place de port qui devrait inclure ce service.

Alors comme chaque 14 juillet, de nombreux plaisanciers déclencheront de nombreuses fusées périmées, une manière de se débarrasser de ces déchets bien contraignants en rappelant que cette démarche n'est pas autorisée mais tolérée....

Info dernières minutes :

En raison d'un risque jugé "très sévère" d'incendie ce jeudi 14 juillet 2016, les spectacles pyrotechniques, les feux d'artifices et l'utilisation de tout artifice de divertissement sont interdits sur plusieurs communes du département...

Nous recommandons aux plaisanciers d'adopter une attitude responsable.

Publié le : Jeudi 14 juillet 2016

Page suivante