InfoSondage
Sectorisation des sanitaires, vous êtes
Résultats  Anciens sondages
  • Votes : 362
  • Commentaire(s) : 7
InfoVent InfoMer
21-06-2024 à 17:21

NW   7 Noeuds

Rafales   16 Noeuds

Température mer 17°C

Historique

InfoNavigation
InfoRigolo
On dit couramment que le capitaine est seul maître à bord, sauf quand sa femme est avec lui !
InfoVidéos

Publiée le 05-06-2022

InfoLocalisation
InfoMèl
Recevez par mail les nouveautés du site.
InfoDon
Contribution à l'indépendance du site en le soutenant financièrement

CDPCA : Le Député Denaja suit l'affaire des Marinas

cdpca_01040915.png

Mercredi 02 septembre 2015, une délégation du CDPCA a été reçue par Monsieur le député Sébastien Denaja concernant le dossier des anciennes marinas du Cap d'Agde.

Il résulte de cet entretien que la position du député, qui rappelons le possède une solide formation juridique, est sans ambiguité :

Les lois maritimes doivent être appliquées sur tout le territoire national : l'état doit être ferme et vigilant.

Après avoir pris connaissance de l'avis de droit du professeur Ricci, il ne comprend pas la démarche de la Sodeal auprès des affaires maritimes qui ne peuvent cautionner un tel accord.

La Sodeal ne montre pas un visage de compétence et de sérieux en se comportant ainsi alors qu'en décembre 2014, son Pdg affichait une volonté de suivre les préconisations du professeur Ricci, étonnant revirement.

Il nous a demandé de transmettre le dossier à Mme Fabienne Ellul, Sous-préfète pour le Littoral à la Préfecture du Languedoc-Roussillon et nous a assuré qu'il allait suivre de près ce dossier.

Lien vers l'avis de droit



Publié le : Vendredi 04 septembre 2015

oiseau-migrateur oiseau-migrateur
Il paraitrait totalement incroyable, que le "responsable" des Affaires maritimes accepte de donner son consentement, voire son aval afin de cautionner une manoeuvre, qui d'après l'avis des 2 experts nommés par la Sodéal, serait une manoeuvre totalement illégale et frauduleuse...

Si tel était le cas, cela amènerait à une situation totalement unique, voire Ubuesque, où l'organisme chargé de faire appliquer et respecter le code et les lois (les affaires maritimes), non seulement s'en défausserait, mais en plus, apporterait son soutien à ceux (la Sodéal) qui tenteraient de contourner les lois qu'eux même, sont chargés de faire appliquer... :paf

Bien qu'aujourd'hui, plus rien ne nous étonne sur le fonctionnement erratique de nos institutions et de ses ministères, ça reste une affaire à suivre avec beaucoup d'intérêt !

Merci au CDPCA de se battre pour défendre l'intérêt des plaisancier et pour tout ce travail qui reste sans doute nébuleux aux yeux de la majorité des plaisanciers, mais qui n'en est pas moins remarquable. :=!

Cordiales salutations

brescou brescou
J'espère que la Sodeal va donner cet avantage à ces propriétaires de Marinas.



Etant agathois et électeur, je demanderais alors que me soit appliquée la même réduction.



Je ne serais sans doute pas le seul à réclamer de payer moins du demi-tarif.



Je paie aussi deux fois les impôts qui concernent le traitement de mes ordures, je vais faire des économies et pour un retraité, c'est important : je réclamerais le même traitement qui ne pourra pas être différent, une aubaine.
pouic34 pouic34
Il est question de la démission du pdg de la Sodeal, avez-vous des infos ?
infocapagde infocapagde
Nous n'avons pas de confirmation de cette rumeur.
Comité de rédaction
Infocapagde
pouic34 pouic34
Le PDG de la Sodeal serait bien démissionnaire et son remplaçant serait connu : ce ne serait pas un plaisancier ni un campeur.
oiseau-migrateur oiseau-migrateur
Citation : pouic34 Le PDG de la Sodeal serait bien démissionnaire et son remplaçant serait connu : ce ne serait pas un plaisancier ni un campeur. 




...Alors peut être un autre lampiste, qui arrivé là, se demandera comment il va bien pouvoir faire pour ne pas endosser toutes les magouilles et malversations accumulées. Comme les précédents, conscient des emmerdements à venir, il préfèrera lui aussi démissionner !!! :#

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.