InfoVent InfoMer
14-04-2024 à 16:39

ESE   5 Noeuds

Rafales   8 Noeuds

Température mer 12°C

Historique

InfoNavigation
InfoSondage
Faut-il revenir à une gestion du port en régie municipale ?
Résultats  Anciens sondages
  • Votes : 1079
  • Commentaire(s) : 10
InfoRigolo
Une fois que le bateau a coulé, tout le monde sait comment on aurait pu le sauver.
InfoVidéos

Publiée le 05-06-2022

InfoLocalisation
InfoMèl
Recevez par mail les nouveautés du site.
InfoDon
Contribution à l'indépendance du site en le soutenant financièrement

InfoMinisites

Revue Presse : La hausse des tarifs du port fait réagir l'opposition

ML01160223.jpg

© Michel Delnos

Midi Libre 16/02/2023

Les élus ont voté mardi un avenant au contrat liant à la Ville à la Sodéal pour la gestion des ports de la station. Il était question notamment d'une augmentation de 12 % de la redevance.

Si la Sodéal ne gère plus les campings municipaux de la Clape et de la Tamarissière (c’est la société Cottage Parks qui en est le délégataire), son contrat avec la municipalité pour l’administration des ports de plaisance a été renouvelé pour une durée de vingt ans.

Une gestion par une société d’économie mixte et pas en régie municipale, comme les ports voisins de La Grande-Motte ou de Port-Camargue, sur laquelle les élus d’opposition se sont interrogés mardi, en conseil municipal.

Prix de l'électricité multiplié par trois, inflation, hausse des salaires.. Il était question en effet de voter un avenant au contrat liant la Ville à la Sodéal, notamment dans le cadre d’une hausse des tarifs portuaires, que nous avions annoncée il y a un mois.

Décision déjà discutée à deux reprises dont le matin même du conseil municipal avec les représentants du conseil portuaire, qui ne digèrent évidemment pas cette hausse de 12 %.

"En résumé, les abonnements portuaires seront 20 % plus chers que ceux de nos voisins", assure le conseiller municipal Thierry Nadal. "Pourquoi un tel différentiel ? Est-ce que l’on touche du doigt les limites de la gestion des ports par une société d’économie mixte ? "

Le maire d’Agde, Gilles D’Ettore, insistait sur le fait "que cette hausse ne se fait pas de gaieté de cœur. L’inflation a été de 7 % l’année dernière, le salaire des agents de la Sodéal a augmenté de 6,5 % et surtout nous achetons l’électricité trois fois et demie plus cher qu’en 2022. Je veux que vous soyez dans la réalité des chiffres, M. Nadal." Investir dans des solutions connectées, pour que chacun paie ce qu'il doit Techniquement, cela fait des années et des années que les plaisanciers s’acquittent d’un forfait pour l’eau et l’électricité.

En clair, que l’on consomme peu ou beaucoup, on paie la même chose. "Le prix de l’eau et de l’électricité, il y a dix ans, on s’en fichait" admet Gilles D’Ettore. "Mais là, il faut agir et instaurer de l’équité." La hausse de 12 % des tarifs portuaires va donc également servir aux investissements, notamment vers les solutions connectées, afin que chaque plaisancier paie exactement ce qu’il consomme.

"Comment leur demander de financer des investissements que la Sodéal n’a pas faits depuis vingt ans", insistait André Figueras, pour le groupe “Agde juste, verte, sûre”.

"En temps de crise, le port connecté peut attendre, on peut ralentir ces investissements en attendant des jours meilleurs ! " Ce que se refuse à faire le maire, persuadé "que c’est dans la crise, qu’il faut investir. Et montrer par ces investissements que l’on pourra à l’avenir baisser le prix des anneaux, car les gens seront plus vertueux dans leur consommation d’énergie.

" De plus en plus de bateaux sur les plateformes type Airbnb Alors que l’on dénombre officieusement près de 150 bateaux inscrits sur les plateformes de location type Airbnb et que d’autres, encore plus hors-la-loi, le font sous le manteau, avec les abus de consommation (chauffage en hiver, climatisation l’été, frigos, cuisinières électriques…) qui en résultent, l’urgence d’une gestion plus rigoureuse est là, en effet.

Était-ce aux plaisanciers de payer la note, le débat entre élus n’est toujours pas tranché.

Olivier Raynaud



Publié le : Jeudi 16 février 2023

tangaroa tangaroa
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.