InfoVent InfoMer
14-04-2024 à 15:34

SE   6 Noeuds

Rafales   10 Noeuds

Température mer 12°C

Historique

InfoNavigation
InfoSondage
Faut-il revenir à une gestion du port en régie municipale ?
Résultats  Anciens sondages
  • Votes : 1079
  • Commentaire(s) : 10
InfoRigolo
Une fois que le bateau a coulé, tout le monde sait comment on aurait pu le sauver.
InfoVidéos

Publiée le 05-06-2022

InfoLocalisation
InfoMèl
Recevez par mail les nouveautés du site.
InfoDon
Contribution à l'indépendance du site en le soutenant financièrement

InfoThèque
InfoMinisites

Salon nautique : Les bons gestes pour une navigation réussie en solitaire

MS01311011.jpg
Frédéric Peyret en conférence Photo M. Seingier

Les bons gestes pour une navigation réussie en solitaire présentée par Frédéric PEYRET (Moniteur de voile diplômé d’état au Centre Nautique du Cap d’Agde, régatier aguerri, formateur pour les Plaisanciers du Cap d’Agde).

S’appuyant sur une présentation vidéo voici les principaux thèmes abordés au cours de cette conférence :

La préparation : 3 niveaux

Le bateau – le projet – la préparation des manœuvres à proprement parler

Le bateau : l’état général et particulièrement le gréement « drisses, écoutes , lignes de vie , les voiles, l’emplacement de l’armement de sécurité etc… » le pilote auto surdimensionné (l’équipier indispensable) le moteur et tout ce qui s’y rapporte.

Les moyens techniques « l’électronique »

Le radar, l’AIS, Le Mer veille, la VHF fixe et portable, les balises Epirb, les balises individuelles Plb, l’iridium en fonction de son programme.

La météo : capitainerie, internet, VHF, BLU, Fichier Grib, Navtex.

Le projet : tout programme nécessite une préparation minutieuse, cartes, documentation etc…

La préparation des manœuvres, et leurs difficultés demandent réflexion et étude afin de ne pas être pris au dépourvu.

La vie à bord, avitaillement et gestion du sommeil de nuit comme de jour, une check list regroupant tous les points d’une préparation complète a été remise aux participants. Apposer des fiches plastifiées aux endroits adéquats à l’intérieur du bateau concernant la VHF, procédure de détresse, l’armement de sécurité etc… ne pas toujours conter sur sa mémoire dans les situations difficiles.

Le RIPAM qui contient toutes les règles en matière de navigation, la veille, les règles de routes, les feux etc….

Ne jamais sur estimer ces capacités et sous estimer la mer.

De nombreuses questions ont été soulevées par les participants mais le temps imparti étant trop court Frédéric PEYRET peut-être contacté au Centre Nautique du CAP.

Maurice Seingier



Publié le : Lundi 31 octobre 2011