InfoVent InfoMer
17-05-2022 à 21:46

ESE   2 Noeuds

Rafales   3 Noeuds

Température mer 18°C

Historique

InfoRigolo
Ce qui est important, ce n'est pas ce qui est vrai mais ce que l'on nous fait croire.
InfoVidéos

Publiée le 18-01-2020

InfoLocalisation
InfoTroc

2 Annonce(s) publiée(s)

Bateaux à moteur

Consulter

InfoSondage
Etalement des paiements place de port sans frais vous êtes
Résultats  Anciens sondages
  • Votes : 1054
  • Commentaire(s) : 3
InfoForums
InfoMèl
Recevez par mail les nouveautés du site.
InfoDon
Contribution à l'indépendance du site en le soutenant financièrement

InfoThèque
InfoVintage

Robin des Bois : Un navire poubelle se fait la malle à Sète

source : association Robin des Bois article publié le 26 juillet 2021

L'Odeep One, 190 m de long, immobilisé dans le port de Sète depuis novembre 2019, a quitté le port comme un voleur après avoir acquis le pavillon sous normes de Saint-Kitts-et-Nevis.

Le centre de sécurité des navires de Sète n'a pas été informé de ce départ. Il avait pourtant prévenu le consignataire et l'armateur qu'une inspection à bord était obligatoire avant tout mouvement du navire ciblé par le Mémorandum de Paris sur le contrôle des navires par l'Etat du Port. L'Odeep One est à cette heure au sud de la Sardaigne, il se dirige vers Malte à petite vitesse. Sa destination finale est sans doute la casse en Turquie. La dernière inspection de l'Odeep One date d'octobre 2019 à Nowy Port en Pologne. Il venait de sortir pour réparation d'un chantier de Gdansk. L'histoire de l'Odeep One est résumée dans le n°61 de "A la Casse" publié en novembre 2020 sous le titre " Le cimetière maritime de Sète " qui englobe les cas du Rio Tagus et de l'Odeep One (en lien).

Le port de Sète a mobilisé un pilote et des remorqueurs pour faciliter la fuite du navire. L'Odeep One a été responsable au moment de son départ d'un dégazage qui a obligé la ville de Sète à fermer momentanément par précaution les plages des criques de la Vigie et de l'Anau. Le départ de l'Odeep One n'était évidemment pas signalé sur le site internet spécialisé du port de Sète. L'Odeep One appartient aujourd'hui à un financier hollandais.



Publié le : Mercredi 28 juillet 2021