InfoVent InfoMer
21-04-2024 à 20:54

N   5 Noeuds

Rafales   17 Noeuds

Température mer 14°C

Historique

InfoNavigation
InfoSondage
Faut-il revenir à une gestion du port en régie municipale ?
Résultats  Anciens sondages
  • Votes : 1091
  • Commentaire(s) : 11
InfoRigolo
Ils ont du bol les poissons rouges, parce qu'eux, au moins, on ne leur demande pas de sortir du bain.
InfoVidéos

Publiée le 05-06-2022

InfoLocalisation
InfoMèl
Recevez par mail les nouveautés du site.
InfoDon
Contribution à l'indépendance du site en le soutenant financièrement

InfoThèque
InfoMinisites

Revue Presse : Un nouveau bassin d'accueil en cours d'aménagement

Midi Libre 17/04/2023

Détruite il y a 18 mois, l’ancienne estacade est remplacée par un véritable bassin mobile, qui permettra d'amarrer temporairement des unités de plus de 11 m. Un équipement qui servira aussi d'escale hivernale, avec de nouvelles rentrées financières à la clé pour la Sodéal, la société gestionnaire des ports du Cap d'Agde.

Elle n’est pas passée inaperçue, la longue barge de la société monégasque Trasomar, qui a œuvré dans l’avant-port du Cap d’Agde durant près de trois semaines. Un bateau de 60 m sur 22 de large qui, avec ses quatre treuils hydrauliques, était chargé d’enfoncer une bonne vingtaine de tubes dans le sable. Tubes qui vont servir d’appui aux aménagements souhaités par la Sodéal pour remplacer l’ancienne estacade en béton installée il y a une cinquantaine d’années tout près de la capitainerie et à laquelle les bateaux qui le souhaitaient pouvaient s’amarrer le temps d’effectuer les démarches administratives nécessaires.

Pas d'anneaux supplémentaires disponibles à l'année. Un chantier de 852 000 € hors taxes, qui permet d’embellir, mais aussi de restructurer l’entrée du port dans sa globalité. "Ce bassin assurera non seulement un meilleur accueil des plaisanciers, mais permettra aussi de commercialiser des escales hivernales, ce que nous ne faisions pas par le passé", explique le directeur des ports, Laurent Bourriquel. "Mais il ne s’agit en aucun cas d’anneaux disponibles à l’année", prévient de son côté le président de la société, Stéphane Hugonnet, pour éviter toute méprise et donner de faux espoirs aux plaisanciers en attente d’un anneau.

Une digue mobile pour abriter le bassin du clapot Techniquement, ce bassin sera totalement autonome en cas de montée des eaux. C’est-à-dire que les différents éléments qui y seront rattachés ne sont plus arrimés au quai, comme c’était le cas avant, et qu’ils coulisseront le long des tubes au gré des caprices de la Méditerranée. Une solution plus sécure, couplée à la mise en place d’une digue mobile sur mesure, fabriquée en Italie, qui assurera un plan d’eau calme et stable à l’intérieur même de ce bassin, qui pourra accueillir simultanément de belles unités : "une dizaine de bateaux de 11 m, dix de 13 m, deux de 15 m et deux de 18 m, sans oublier la vedette de la SNSM et les bateaux de service du port", énumère Stéphane Hugonnet, pour mieux situer la portée de cet investissement.

Lundi 20 mars, les pontons en aluminium seront installés par le prestataire, la partie brise-clapot arrivant à Agde le 23. "Dans tous les cas, la livraison et la mise en service sont prévues mi-avril, pour les premières escales", assure Laurent Bourriquel.



Publié le : Mercredi 26 avril 2023

CDPCA CDPCA
Est ce bien opportun de dépenser autant d'argent, 852 000 € hors taxes, pour accueillir les bateaux de passage alors que dans le passé, cela se faisait très bien à la capitainerie du centre port avec la ventilation sur les places des plaisanciers partis en croisière.
Une décision unilatérale comme d'habitude sans consultation du Conseil Portuaire dans un contexte de fort mécontentement des plaisanciers qui paient 20 % de plus que dans les ports voisins pour un service dégradé.
Des pontons neufs pour des bateaux de passage alors qu'il y a tant à faire pour les postes à l'année.
Avec un Pdg de la Sodeal complétement déconnecté qui fait des déclarations assez surréalistes comme celles faites au CLUPP du 18 janvier 2023, c'est sans espoir d'amélioration.
Certains pensent qu'il est possible de négocier, nous avons offert cette possibilité au Maire avant le contentieux devant la justice, à ce jour, il ne répond pas à la lettre adressée par notre avocat.
De quoi faire réfléchir les plaisanciers qui hésitent à nous faire confiance : adhérer au CDPCA, c'est la seule chose à faire pour se défendre.
Plus de signatures à la pétition, cela ne suffit pas....
Ano34 Ano34
Cela réduit considérablement le chenal, l'été cela va être très dangereux
Ano34 Ano34
Les plaisanciers sont invités à l'inauguration: une bonne occasion de pour ceux qui dont sur place de se joindre à la fête et de montrer leur mécontentement.
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.