InfoVent InfoMer
24-05-2024 à 03:34

W   5 Noeuds

Rafales   9 Noeuds

Température mer 16°C

Historique

InfoNavigation
InfoSondage
Sectorisation des sanitaires, vous êtes
Résultats  Anciens sondages
  • Votes : 7
  • Commentaire(s) : 1
InfoRigolo
On ne peut mesurer la mer; on ne peut sonder le coeur d'un homme.
InfoVidéos

Publiée le 05-06-2022

InfoLocalisation
InfoMèl
Recevez par mail les nouveautés du site.
InfoDon
Contribution à l'indépendance du site en le soutenant financièrement

InfoThèque
InfoMinisites

Revue Presse : Salon nautique du Cap d'Agde : "De plus en plus de marques sont présentes" apprécie Sylvain Pereyre

ML02281023.jpg

Midi Libre 28/10/2023

Le patron de Sud Croisière et président de l’Association des professionnels du nautisme au Cap d’Agde note une montée en gamme et en notoriété du salon.

Quel est votre sentiment sur cette première journée du salon ?

Ça démarre très bien ! Il fait beau, il y a du monde sur les quais et dans les allées du salon, c’est parfait. On sent que l’événement a encore gagné en notoriété, cela nous conforte dans le choix d’organiser un salon accessible à tous et populaire.

Et qui visiblement est encore monté d’un cran en termes d’offre aux clients.

C’est aussi ce que je me disais en arrivant ce matin (hier). De plus en plus de marques sont présentes sur le salon, notamment dans le haut de gamme, mais aussi dans les secteurs du sport nautique et de l’accastillage. Plusieurs marques ont dépêché des commerciaux au Cap d’Agde pour épauler leurs distributeurs locaux et ça, c’est assez nouveau. On constate aussi que des marques automobiles comme Audi, Mercedes ou Ferrari sont présentes sur le salon, ce qui est évidemment un signe.

Comment expliquer cette montée en gamme ?

À mon avis, nous avons un passé un cap au niveau de la notoriété, en étant notamment le deuxième salon de Méditerranée française derrière Cannes. Il y a aussi un épisode qui joue indirectement en notre faveur, c’est l’annulation cette année du salon nautique de Paris. Or, les constructeurs, les industriels ont besoin de montrer leurs produits. Je pense d’ailleurs que les salons à flots comme le nôtre vont se développer, au contraire des salons à terre, comme Paris. Car transporter des bateaux par la route coûte notamment très cher.



Publié le : Dimanche 29 octobre 2023

depradencourt depradencourt
Toujours plus haut, toujours plus couteux pour les plaisanciers
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.